Coopérative Timgharine

Sur la route pour aller voir les cascades d’Imouzzer, nous nous sommes arrêtés dans une coopérative féminine d’argan.

Très gentiment, on nous a fait visiter tous les ateliers de la coopérative et invités à goûter un petit déjeuner berbère : Amiou (amendes écrasées avec miel et huile d’argan) ; huile d’argan ; miel d’argan, le tout avec du pain. Très bon.

Il existe deux type d’huile d’argan : la cosmétique, l’amande est écrasé nature et l’alimentaire, l’amande est torréfiée avant d’être pressée.

En juillet-août, les noix d’argan sont ramassées au sol. On doit attendre qu’elles tombent. Ensuite, on enlève la peau (qui sera pour les chèvres) et on casse la noix pour en extraire l’amande. La coquille servira de combustible. On écrase l’amande pour en extraire l’huile et la pulpe restante va servir pour fabriquer les savons à la place de la soude.

Cette coopérative fabrique également de huile de chanvre, de ricin, de pépins de figues de barbarie, de nigelle. Et tout un tas de crèmes, gels douche, shampoings et même lotions de massage contre les douleurs musculaires.

Nous avons fait le plein de savons et huile d’argan. J’ai même pris une petite fiole d’huile de pépins de figues. Il paraît que c’est bon contre les rides. C’est un peu tard pour moi mais l’espoir fait vivre 😉

Il existe une race particulière de chèvres (pelage crème) qui escaladent uniquement les arganiers. Elles mangent feuilles et fruits mais à la fin de la journée, elles vomissent les noix débarrassées de leur peau. Hélas, ces noix ne sont plus acceptées dans les coopératives pour faire de l’huile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s