Safi

La ville des potiers. Balade sur la colline où se trouve les ateliers dédiés à la poterie. Préparation de la terre qui est tout d’abord réduite en petits morceaux, puis mouillée et malaxée pour en sortir les impuretés et enfin découpée en pain qui sont livrés aux tourneurs. Ces étapes sont primordiales pour la qualité des poteries. Ensuite, tournage, séchage, premier tour de cuisson à 950° puis décor au pinceau, re-séchage, émaillage et deuxième cuisson au four à gaz 1250°. Les pièces sont magnifiques. Faute de place, je n’ai pas craqué …

Un « guide » nous a emmenés à travers la colline pour voir tous les ateliers. Il a été sympa et n’a rien demandé alors nous lui avons donné un bon pourboire avec plaisir.

Le guide et le gardien du parking nous ont proposé de la poterie en échange de vin ou d’alcool. Mais nous n’avions pas besoin de poteries.

Nous sommes ensuite allé voir l’église espagnole et la cathédrale portugaise dans la médina mais il ne reste que des ruines. Nous avons erré dans la médina. Les gens étaient très courtois et souriants. Nous nous sommes arrêtés pour manger dans un bouiboui les spécialités de Safi à base de sardines. Bon, sympa et dans son jus. 40dh soit 4 euros pour un petit repas tout simple au milieu des marocain. Rien à voir avec les médinas des grandes villes.

J’ai bien aimé Safi.

Vidéo entre Oualidia et Safi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s