Gori, ville natale de Staline

La ville natale de Staline

Nous ne pouvions pas échapper à la visite du musée consacré à la vie du « grand » homme. Visite compliquée car tout était écrit en géorgien et en russe… Une guide anglophone faisait la visite mais le ton monocorde et la vitesse de diction ne nous ont pas permis de suivre grand chose. Les géorgiens semblent très fiers de leur héros. Les purges et les camps de déportation n’ont été que fugitivement abordés.

Une grande forteresse en ruine domine la ville mais j’ai raté les photos….

La découverte d’un pays passe aussi par sa gastronomie.

Les ravioles à la viande cuites dans de l’eau n’étaient pas terribles mais la bière a aidé…

La ville garde des allures « soviétiques », grandes avenues et bâtiments rectilignes. L’avantage, de la place pour se garer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s