Premiers pas…

Ne nous le cachons pas, les trois premiers jours furent difficiles. C’est une chose de vivre sur les routes en sachant que dans tous les coins de France une maison accueillante nous ouvrira ses portes si besoin, c’en est une autre de partir en sachant que maintenant, on est seul, tout seul.

Nous avons commencé par tester la limite du GPS en nous perdant en voulant éviter les 220 euros de péage du tunnel du Fréjus. Résultat, un temps de conduite trop long et une arrivée vers Briançon de nuit après l’ascension du col du Lautaret 2058 m. Bidouille a bravement surmonté l’épreuve mais le lendemain, il a peiné à redémarrer. -10°c c’est froid pour Pépère et pour nous aussi !

Les étapes italiennes étaient longues, la circulation difficile bref on a juste roulé et dormi. Bidouille continuant à se faire désirer le matin, nous avons fait 90kms de détour pour trouver un garage IVECO dont le mécano a refusé de seulement regarder. On voulait qu’il teste la batterie et l’alternateur. Pas cool pour un début.

Le 5 janvier, nous avons passé la frontière slovène et là, on a senti que l’aventure commençait. On ne comprend rien, ni aux affiches, ni aux étiquettes, ni au langage 🙂 Mais le prix du diesel nous a redonné le sourire.

Le même jour, on est entré en Croatie. Premier bivouac Rijeka, en centre ville !!!

Aujourd’hui, le moral est au beau fixe. Nous avons parcouru la côte entre Rijeka et Zadar. C’est splendide. La température froide du matin créait des brumes sur l’eau, ensuite le soleil à donné des teintes estivales au paysage et ensuite les nuages ont mis leur touche dans les couleurs… Un régal. Très peu de monde sur la route, pas de feuilles sur les arbres pour nous cacher la vue. Bref voilà ce que l’on venait chercher. Ce soir, on dort à Zadar, en centre ville. Première journée visite-détente.

Ah ! J’ai failli oublié ! Notre premier contrôle de police ! Un grand jeune beau brun souriant (j’ai eu le loisir de l’observer pendant que Jeff sortait du camion). Il a vérifié les papiers, transmis des infos par radio et pris discrètement une photo de Bidouille. Mais quand même, quand il nous a fait stopper dans la montagne au milieu de nulle part, on a eu une petite montée d’adrénaline :))

6 réflexions sur “Premiers pas…

  1. Je veux bien me mettre au tricot mais Bidouille risque d’être rentré au bercail avant que je n’ai terminé son bonnet !!! 😉 Bonne journée visite détente. Profitez bien. Bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Agréable à lire et belles photos. Vivement la suite!
    J’espère que Bidouille va se remettre
    des 1ers frimas. Je sais que Jeff connaît des remèdes pour lutter contre le froid mais ne servez quand même pas l’apéro à 1 camion! 😁

    Aimé par 1 personne

    1. En fait, on a trouvé une solution qui semble satisfaire Bidouille. On démarre et ensuite, on enclenche le coupleur pour recharger la batterie cellule. Mais, la manette et dans la cellule et quand le moteur tourne… on peut pas sortir l’escalier 🤣
      Enfin, l’important est qu’il démarre 😅

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s